L'ONU invitée à limiter ses Objectifs de développement durable pour 2030

Mercredi, 17 Septembre 2014 14:41
Imprimer

L'ONU peaufine sa dernière folie des grandeurs. Alors que les Objectifs du millénaire pour le développement (OMD) arrivent à échéance en 2015, les négociations destinées à définir l'agenda « post-2015 » battent leur plein. Pas moins de 12 réunions ont déjà eu lieu depuis un an.

La prochaine, prévue du 14 au 18 juillet, s'annonce cruciale.

Au centre des discussions : le choix des Objectifs de développement durable (ODD), qui doivent prendre le relais des OMD et comprendre les volets économiques, sociaux et environnementaux. Les Etats ont eu beau s'accorder, lors de la conférence de Rio, au Brésil en 2012, sur le fait que les nouveaux objectifs devaient être « ambitieux », mais «concis» et «limités en nombre, le document sur lequel les Nations unies travaillaient en juin contenait 17 objectifs et 212 actions ciblées.

A titre comparatif, les OMD se limitaient à 8 et les cibles à 28. « Nous avons demandé aux agences onusiennes de tailler dans le vif », explique un diplomate d'un pays développé, déplorant le caractère irréaliste et contre-productif de cet inventaire de «bonnes résolutions». Les nouveaux objectifs étant « universellement applicables à tous les pays », le nombre des Etats se joignant aux négociations va croissant. Le Groupe de travail ouvert (GTO), établi par l'Assemblée générale de l'ONU en 2012, prévoit 30 représentants de cinq groupes régionaux. Dans les faits, ce sont plus de 90pays et organisations qui sont impliqués, s'alarme un observateur, citant un total de 1400actio...

Source:lemonde.fr